refuge-LPO-Jardin-Botanique-Cosmetique-Vegetale-Yves-Rocher-03 refuge-LPO-Jardin-Botanique-Cosmetique-Vegetale-Yves-Rocher-02 refuge-LPO-Jardin-Botanique-Cosmetique-Vegetale-Yves-Rocher-01

Le Jardin Botanique est classé refuge LPO depuis 2009

Un partenariat humain, une mise en valeur du territoire

La Marque Yves Rocher, par fidélité à ses racines, concentre l’essentiel de ses opérations à La Gacilly, berceau historique et village natal du fondateur de la Marque. L’expert de la Cosmétique Végétale cultive d’ailleurs sur les terres gaciliennes 55 hectares de fleurs en Agriculture Biologique. C’est donc tout naturellement que les sites Yves Rocher bretons s’engagent dans la préservation des territoires qui ont vu naitre et portent l’entreprise, et proches desquels sont cultivées les matières premières nécessaires à leur activité. C’est là que leurs chemins croisent celui de la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) et qu’apparait un travail collaboratif de terrain, pérenne.

En 2008, deux premiers sites sont labellisés « Refuge LPO ». Aujourd’hui ce sont tous les sites « industriels » et « touristiques » bretons de la Marque Yves Rocher qui sont engagés aux côtés de la LPO. Et l’initiative s’applique désormais en ville avec les premiers refuges biodiversité citadins de la Marque.

Une démarche, un engagement pour la biodiversité (extra)-ordinaire

Le « Refuge LPO” est un espace accueillant pour les hommes et la nature. Suite à un diagnostic naturaliste (inventaires faune et flore) du site la première année de la convention, la LPO propose un plan de gestion écologique adapté au lieu, visant à offrir des conditions de vie favorables à la biodiversité. Après 5 années, un nouvel inventaire est entrepris. Il évalue l’impact des aménagements réalisés et de la gestion mise en place. Parallèlement des actions de sensibilisations sont menées auprès des collaborateurs du site et des visiteurs.

La LPO aide les sites à approfondir la connaissance de leurs espaces naturels et à valoriser des écosystèmes particuliers qui font la richesse et la beauté de la Bretagne, si chère à la Marque Yves Rocher. La taille importante et la diversité des espaces Yves Rocher permettent à la LPO d’expérimenter des actions et stratégies nouvelles. Les Refuges Yves Rocher sont ainsi devenus de véritables « laboratoires de la biodiversité ».

Des résultats positifs sur la Biodiversité

Les résultats obtenus après 6 années de collaboration entre la LPO et Yves Rocher prouvent l’efficacité de la démarche. Les sites sont en effet parvenus à enrayer la chute de la biodiversité locale. Mieux encore, ils ont constaté un accroissement de la richesse végétale et animale sur leurs territoires.  Exemple tangible de ces résultats, 34 nouvelles espèces d’herbacées et 10 nouvelles espèces d’odonates ont été recensées sur le site de La Croix des Archers, et donc au Jardin Botanique au terme des cinq premières années.