Bouillon-blanc-Jardin-Botanique-Cosmetique-Vegetale-Yves-Rocher (1) pavot-Jardin-Botanique-Cosmetique-Vegetale-Yves-Rocher (1) oignon-Jardin-Botanique-Cosmetique-Vegetale-Yves-Rocher (1) mauve-et-fenouil-Jardin-Botanique-Cosmetique-Vegetale-Yves-Rocher (1)

Collections ethnobotaniques du Jardin Botanique Yves Rocher

PLANTES ALIMENTAIRES DU MOYEN-AGE

Au Moyen-âge, le Brouet de Céréales (Blé, Orge) constitue la nourriture de base du citoyen moyen, à laquelle il faut ajouter les Herbes à Pots ou Potherbes (Chou, Bette, Betterave, Cardon, Laitue, Chicorée, Arroche) et les Légumes-grains (Lentille, Fève, Pois-Chiche) originaires du Moyen-Orient. Quelques Légumes-racines indigènes (Panais, Maceron, Chervis), aujourd’hui oubliés, complètent cette frustre alimentation, à laquelle il faut ajouter Ail, Échalote et Oignon consommés alors comme des légumes.
Retrouvez dans cette collection les végétaux consommés par nos ancêtres médiévaux…

PLANTES ALIMENTAIRES DE L’AGRICULTURE

L’agriculture est apparue il y a 8 000 à 10 000 ans. Notre alimentation n’a depuis guère changé, basée essentiellement sur des graines de graminées riches en amidon que l’on appelle les Céréales (Blé, Orge, Avoine, Seigle). Leur culture et leur récolte sont au fondement du développement de l’humanité et des grandes civilisations. Parallèlement, la découverte des continents a enrichi en diversité notre alimentation (Riz, Pomme de Terre, etc.)
Regroupés par origines géographiques, reconnaissez ces végétaux qui nourrissent la planète.

PLANTES AROMATIQUES ET CONDIMENTAIRES

C’est en Chine (3 000 ans av. J.C.) que l’homme découvre l’intérêt d’utiliser certains végétaux pour valoriser ou transformer la saveur de sa nourriture quotidienne. On estime aujourd’hui à environ 120 espèces le nombre de plantes aromatiques couramment utilisées en Europe occidentale.
Les Collections regroupent et exposent une partie de ces plantes utilisées pour l’aromatisation des aliments, certaines bien connues du grand public : Thym, Hysope, Sauge, Piments, etc.

PLANTES A TISANES ET A BOISSONS

Ces végétaux sont utilisés en infusion de manière ancestrale (les “Simples” du Moyen-Âge) comme remèdes familiaux et leurs vertus médicinales sont reconnus dans le traitement du système digestif, des voies respiratoires et urinaires.
Les boissons essentielles – l’eau et le lait – étant fréquemment contaminées, l’homme utilise très tôt certaines espèces végétales pour apaiser sa soif, notamment via les boissons alcoolisées Identifiez dans ces collections ces végétaux qui augmentent nos capacités physiques et intellectuelles ou nous troublent l’esprit… !

PLANTES TINCTORIALES

Avant la naissance des premières teintures chimiques (fin du XIXème s.), ces plantes sont l’unique source de coloration des fibres textiles et affichent une importance économique considérable. Les espèces les plus connues sont la Gaude pour le jaune, le Pastel pour le bleu et la Garance pour le rouge, toutes trois décrétées couleurs de “grands teints”. Observez dans cette collection ces végétaux dont l’apparence n’offre souvent aucune indication sur la partie de la plante utilisée ni sur la couleur obtenue.

PLANTES A USAGES INDUSTRIELS ET TECHNIQUES

Ces collections rassemblent les principales plantes utilisées par l’homme à des fins industrielles : textiles, insecticides, huiles, engrais verts, fourrages, tabac, etc.
En Europe, l’importance économique du Lin et du Chanvre a déteint sur notre vocabulaire : linge, lingerie, linceul, canevas, cane-bière… Sous les Tropiques, ce sont le Coton et la Jute qui sont les plus cultivés. Les plantes à huile sont essentiellement représentées par le Colza (biocarburants et plastiques), le Ricin (lubrifiants des moteurs) et le Lin à huile (vernis et peintures).

COLLECTIONS SCIENTIFIQUES

Situées à proximité de la serre, ces Collections Cosmétiques et Médicinales représentent la partie la plus scientifique du jardin. Elles révèlent aux visiteurs les secrets biochimiques et les vertus thérapeutiques des végétaux. Les classements adoptés par grandes propriétés d’usages mettent en relief la vocation scientifique affirmée de ce secteur.
Ce secteur regroupe à la fois :

• Des végétaux aux vertus cosmétiques reconnues constituant une «banque» végétale potentiellement utilisable par les Laboratoires Yves Rocher. Classées selon leurs propriétés principales (astringentes, pigmentaires, capillaires, etc.), ces espèces viennent enrichir les Collections Cosmétiques Végétale® Yves Rocher mises en scène à l’entrée du Jardin.

• La Collection des Plantes Médicinales qui rassemble des végétaux dont sont extraits des principes actifs aux vertus thérapeutiques identifiées. Le classement adopté concerne ces molécules actives présentes dans les plantes : des hétérosides glucosiques (amers, cardénoliques, sulfurés, etc.), ainsi que tanins, alcaloïdes, flavonoïdes, mucilages, huiles essentielles etc.